afssaC'est ce qu'on aimerait penser mais ce n'est pas encore demain la veille en France.
Alors qu'au Canada, depuis le 17 octobre 2008, la vente de biberons contenant du BPA est interdit tout comme la vente sur le territoire américain de récipients contenant du BPA depuis l'an passé, la France continue de clamer la non-dangerosité en rappelant aux consommateurs qu'une mesure simple de précaution est d'éviter de chauffer à très forte température l'aliment (eau, lait, soupes…) s'ils utilisent des biberons ou des récipients en polycarbonate.(source AFSSA).
Pourtant, un dernier communiqué de l'AFSSA, reconnait des effets subtils, observés en particulier sur le comportement après une exposition in utero et pendant les premiers mois de vie chez de jeunes rats, amènent l'Agence à poursuivre son travail d'expertise, en lien avec l'Efsa et le réseau international des agences, pour comprendre la signification en terme de santé humaine de ces signaux d'alerte, éclairer le consommateur et permettre aux pouvoirs publics de prendre des mesures appropriées.

Le Bisphénol A est utilisé dans de très nombreuses applications dont les matériaux au contact des aliments et de l’eau. Selon le Réseau environnement Santé, le BPA agit comme un perturbateur endocrinien et est impliqué dans des affections telles que:

  • Problèmes de reproduction
  • Obésité
  • Les cancers du sein et de la prostate
  • Le diabète
  • Maladies cardio-vasculaires
  • Les dysfonctionnements thyroïdiens ...

Dans l'attente de mesures strictes, préférons le stockage des produits alimentaires dans du verre, de la céramique ou dans des contenants à base d’acier inoxydable.

La publication de l'AFSSA : http://www.afssa.fr/PM9100B601.htm

Affaire à suivre...